Les singularités des applications différentiables

René Thom

Annales de l'institut Fourier (1956)

  • Volume: 6, page 43-87
  • ISSN: 0373-0956

Abstract

top
Les singularités des applications différentiables f d’un espace euclidien R n dans un R p font l’objet d’une première classification ; on s’intéresse particulièrement aux singularités “génériques”, i.e. celles qui subsistent après une déformation arbitrairement petite de l’application. On montre que le lieu S k ( f ) des points de R n où le rang de f s’abaisse de k unités est génériquement une sous-variété sans singularités de R n où le rang de f s’abaisse de k unités est génériquement une sous-variété sans singularités de R n où le rang de f s’abaisse de k unités est génériquement une sous-variété sans singularités de R n , de codimension k ( n - p + k ) . On définit les singularités exceptionnelles d’ordre p , dont la détermination fait intervenir les dérivées d’ordre p de f . On étudie ces singularités au point de vue de l’équivalence topologique locale, ainsi qu’au point de vue homologique global. On démontre par exemple que le nombre des points critiques exceptionnels d’une application f d’une variété compacte V n dans le plan (nombre des points de rebroussement du contour apparent) est congru mod. 2 à la caractéristique d’Euler-Poincaré de V n .

How to cite

top

Thom, René. "Les singularités des applications différentiables." Annales de l'institut Fourier 6 (1956): 43-87. <http://eudml.org/doc/73727>.

@article{Thom1956,
abstract = {Les singularités des applications différentiables $f$ d’un espace euclidien $\{\bf R\}^n$ dans un $\{\bf R\}^p$ font l’objet d’une première classification ; on s’intéresse particulièrement aux singularités “génériques”, i.e. celles qui subsistent après une déformation arbitrairement petite de l’application. On montre que le lieu $S_k(f)$ des points de $\{\bf R\}^n$ où le rang de $f$ s’abaisse de $k$ unités est génériquement une sous-variété sans singularités de $\{\bf R\}^n$ où le rang de $f$ s’abaisse de $k$ unités est génériquement une sous-variété sans singularités de $\{\bf R\}^n$ où le rang de $f$ s’abaisse de $k$ unités est génériquement une sous-variété sans singularités de $\{\bf R\}^n$, de codimension $k(n-p+k)$. On définit les singularités exceptionnelles d’ordre $p$, dont la détermination fait intervenir les dérivées d’ordre $p$ de $f$. On étudie ces singularités au point de vue de l’équivalence topologique locale, ainsi qu’au point de vue homologique global. On démontre par exemple que le nombre des points critiques exceptionnels d’une application $f$ d’une variété compacte $V^n$ dans le plan (nombre des points de rebroussement du contour apparent) est congru mod. 2 à la caractéristique d’Euler-Poincaré de $V^n$.},
author = {Thom, René},
journal = {Annales de l'institut Fourier},
keywords = {Topology},
language = {fre},
pages = {43-87},
publisher = {Association des Annales de l'Institut Fourier},
title = {Les singularités des applications différentiables},
url = {http://eudml.org/doc/73727},
volume = {6},
year = {1956},
}

TY - JOUR
AU - Thom, René
TI - Les singularités des applications différentiables
JO - Annales de l'institut Fourier
PY - 1956
PB - Association des Annales de l'Institut Fourier
VL - 6
SP - 43
EP - 87
AB - Les singularités des applications différentiables $f$ d’un espace euclidien ${\bf R}^n$ dans un ${\bf R}^p$ font l’objet d’une première classification ; on s’intéresse particulièrement aux singularités “génériques”, i.e. celles qui subsistent après une déformation arbitrairement petite de l’application. On montre que le lieu $S_k(f)$ des points de ${\bf R}^n$ où le rang de $f$ s’abaisse de $k$ unités est génériquement une sous-variété sans singularités de ${\bf R}^n$ où le rang de $f$ s’abaisse de $k$ unités est génériquement une sous-variété sans singularités de ${\bf R}^n$ où le rang de $f$ s’abaisse de $k$ unités est génériquement une sous-variété sans singularités de ${\bf R}^n$, de codimension $k(n-p+k)$. On définit les singularités exceptionnelles d’ordre $p$, dont la détermination fait intervenir les dérivées d’ordre $p$ de $f$. On étudie ces singularités au point de vue de l’équivalence topologique locale, ainsi qu’au point de vue homologique global. On démontre par exemple que le nombre des points critiques exceptionnels d’une application $f$ d’une variété compacte $V^n$ dans le plan (nombre des points de rebroussement du contour apparent) est congru mod. 2 à la caractéristique d’Euler-Poincaré de $V^n$.
LA - fre
KW - Topology
UR - http://eudml.org/doc/73727
ER -

References

top
  1. [1] S. CHERN, On the multiplication of the characteristic ring of a spherebundle, Ann of Math., 49, 1948, p. 2. Zbl0033.40202MR9,456b
  2. [2] A. DOLD, Uber fasernweise Homotopieäquivalenz von Faserräumen, Math. Zeitschr. Bd. 62, S. 111-136 (1955). Zbl0064.17403MR17,519d
  3. [3] C. EHRESMAN, Sur la topologie de certaines variétés algébriques réelles, Journal de Math., 104 (1939), pp. 362-372. 
  4. [4] M. MORSE, Functional Topology and abstract variational Theory Memorial, Fascicule 10. 
  5. [5] F. ROGER, Sur les variétés critiques des systèmes de fonctions de plusieurs variables... Comptes Rendus 1939, p. 29. Zbl0020.30901JFM65.0871.03
  6. [6] A. SARD, The measure of the critical values of differentiable maps, Bull. Amer. Math. Soc., Vol. 48, N° 12 pp. 883-890. Zbl0063.06720MR4,153c
  7. [7] R. THOM, Espaces fibrés en sphères et carrés de Steenrod, Annales Ecole Norm. Sup., 69 (3), 1952, pp. 109-181. Zbl0049.40001MR14,1004c
  8. [8] R. THOM, Quelques propriétés globales des variétés différentiables, Commentarii Math. Helv., 28 (1), 1954 pp. 17-86. Zbl0057.15502MR15,890a
  9. [9] H. WHITNEY, Analytic Extensions of differentiable functions defined in closed sets, Trans. Amer. Math. Soc., 36 (1), 1934, pp. 63-89. Zbl0008.24902MR1501735JFM60.0217.01
  10. [10] H. WHITNEY, Topology of differentiable Manifolds, Michigan Lectures, pp. 101-141. Zbl0063.08233MR3,133a
  11. [11] W. T. WU, Sur les classes caractéristiques des structures fibrées sphériques, Act. Sci. et Ind., n° 1183. Zbl0049.12602MR14,1112d
  12. [12] W. T. WU, On squares in Grassmannian Manifolds, Acta Scientia Sinica, Vol II, pp. 91-115. Zbl0148.43405MR16,611c

Citations in EuDML Documents

top
  1. Nguyen Tien Dai, Nguyen Huu Duc, Frédéric Pham, Singularités non dégénérées des systèmes de Gauss-Manin réticulés
  2. John. M. Boardman, Singularities of differentiable maps
  3. A. Haefliger, Les singularités des applications différentiables
  4. Alain Ajami, Jean-Paul Gauthier, Thibault Maillot, Ulysse Serres, How humans fly
  5. Nicolas Burq, Jean-Marc Schlenker, Contrôle de l'équation des ondes dans des ouverts comportant des coins
  6. René Thom, Généralisation de la théorie de Morse aux variétés feuilletées
  7. André Haefliger, Quelques remarques sur les applications différentiables d'une surface dans le plan
  8. Osamu Saeki, Constructing generic smooth maps of a manifold into a surface with prescribed singular loci
  9. Bernhard Ruf, Singularity theory and the geometry of a nonlinear elliptic equation
  10. R. Thom, Remarques sur les problèmes comportant des inéquations différentielles globales

NotesEmbed ?

top

You must be logged in to post comments.

To embed these notes on your page include the following JavaScript code on your page where you want the notes to appear.

Only the controls for the widget will be shown in your chosen language. Notes will be shown in their authored language.

Tells the widget how many notes to show per page. You can cycle through additional notes using the next and previous controls.

    
                

Note: Best practice suggests putting the JavaScript code just before the closing </body> tag.