Page 1 Next

Displaying 1 – 20 of 108

Showing per page

Automorphismes du permutoèdre et votes de Condorcet

Claude Le Conte de Poly-Barbut (1990)

Mathématiques et Sciences Humaines

Renverser des ordres totaux sur n éléments, les transformer par une même permutation, voilà des transformations qui ne changent «presque rien» à l’analyse d’un scrutin de type Condorcet. On démontre que ces transformations simples engendrent le groupe des automorphismes du permutoèdre. Ce groupe est isomorphe au produit direct du groupe à deux éléments par le groupe symétrique S n .

Betwixt Jesuit and Enlightenment Historiography: Jean-Sylvain Bailly’s History of Indian Astronomy

Dhruv Raina (2003)

Revue d'histoire des mathématiques

The crystallization of scientific disciplines in late eighteenth-century Europe was accompanied by the proliferation of specialist histories of science. These histories were framed as much by the imperatives of the astronomy of the times as they were by the compulsions of disciplinary differentiation. This paper attempts to contextualise the engagement with the astronomy of India in the histories of astronomy authored in the eighteenth century by the astronomer Jean-Sylvain Bailly. While Bailly’s...

Calcul symbolique et calcul intégral de Lagrange à Cauchy

Jean-Pierre Lubet (2010)

Revue d'histoire des mathématiques

Dans un mémoire publié en 1774, Lagrange utilise des méthodes reposant sur l’analogie des puissances positives et des différences, et des puissances négatives et des sommes, qui lui permettent, notamment, d’obtenir diverses formules d’intégration. D’autres auteurs s’engagent alors dans cette voie. Les problèmes de calcul intégral jouent un rôle important dans le développement de diverses formes de calcul symbolique et celui-ci fait la preuve de son efficacité dans ce domaine : il permet de généraliser...

Condorcet, mathématique sociale et vérité

Bernard Bru (1994)

Mathématiques et Sciences Humaines

A l'occasion du bicentenaire de la mort de Condordet, nous rappelons la théorie du motif de croire du fondateur de la Mathématique sociale, théorie qui seule peut nous assurer de la «réalité» des vérités auxquelles nous conduit le calcul des probabilités , comme de toute autre espèce de vérités, s'il s'en trouve.

Condorcet's theory of voting

H. P. Young (1990)

Mathématiques et Sciences Humaines

Condorcet believed that the purpose of voting is to make a choice that is “best” for society. According to his view, there is one choice that is objectively best, another that is second-best, and so forth. Unfortunately, voters sometimes make mistakes ; they misperceive what is best. In designing a voting rule, therefore, the objective should be to choose the alternative that is most likely to be best. Condorcet solved this problem using a form of maximum likelihood estimation. The procedure that...

De Lambert à Cauchy : la résolution des équations littérales par le moyen des séries

Jean-Pierre Lubet (1998)

Revue d'histoire des mathématiques

En 1770, Lagrange démontre la formule qui porte son nom et qui donne, sous forme de série, l’expression de la racine d’une équation algébrique ou transcendante. La formule elle-même et la méthode de démonstration sont significatives du style et de la pensée de l’auteur de la Théorie des fonctions analytiques. De nombreuses études sont consacrées ensuite à ce théorème de Lagrange par d’autres mathématiciens. Elles portent la trace de préoccupations ou d’exigences particulières à leurs auteurs. Elles...

Currently displaying 1 – 20 of 108

Page 1 Next